Comment gagner en bourse sans payer d’impôts

Tout le monde rêve d’une méthode simple pour gagner en bourse. Apprendre à placer en bourse ces économies peut sembler compliqué, mais il existe des solutions simples. En plus si on peut ne pas payer d’impôts sur les gains c’est encore mieux ! C’est ce que nous allons avoir dans cet article.

Beaucoup vous diront que c’est impossible et pourtant sur le long terme on peut être gagnant et il existe des moyens légaux pour que les gains soient défiscalisés.

Pour ne pas payer d’impôts sur les plus-values d’actions que l’on a en portefeuille, il faut utiliser le petit paradis fiscal qu’est le PEA. Pour réduire la fiscalité, il faut en contre partie faire un placement à long terme, mais c’est également l’obligation pour s’assurer de gagner en bourse facilement, c’est que l’on verra en deuxième partie de cet article.

Les fonds investis sur un PEA sont toujours disponibles. Tout retrait effectué avant 8 ans entraîne obligatoirement la clôture du PEA et la vente de la totalité des valeurs inscrites sur celui ci.

A partir de 5 ans de détention, le PEA devient non imposable. Après 8 ans, le produit est très souple et permet plusieurs options.

Clôture du PEA avant 5 ans

Les plus-values sont imposables selon un régime spécifique. En cas de clôture d’un Plan épargne en actions avant son 5e anniversaire, la totalité des gains réalisés (c’est à dire la valeur atteinte moins les versements effectués) est soumise à l’impôt et aux prélèvements sociaux.

  • Entre 2 et 5 ans, le taux forfaitaire d’imposition est de 19%.
  • Avant 2 ans, le taux d’imposition est un taux majoré qui est fixé à 22,5%. La clôture du PEA doit être déclarée sur un formulaire annexe à la déclaration de revenus.

Certaines situations permettent néanmoins d’échapper à cette fiscalité :

  • décès du titulaire ;
  • rattachement à un autre foyer fiscal possédant déjà des PEA ;
  • création ou reprise d’une entreprise dans les 3 mois suivant la clôture du PEA.

Si le PEA génère une moins-value, celle-ci peut être imputée sur les gains imposables de la catégorie des plus-values mobilières, réalisés au cours de la même année, puis le cas échéant, au cours des 10 années suivantes.

Clôture du PEA entre 5 et 8 ans

Les plus-values ne sont alors pas imposables et subiront seulement les prélèvements sociaux.

Clôture du PEA après 8 ans

Après 8 ans, les possibilités sont nombreuses, vous pouvez :

  • continuer à faire vivre le PEA et effectuer des versements complémentaires ;
  • faire des retraits partiels. Cela entraîne seulement l’impossibilité d’effectuer de nouveaux versements. Seule la part des plus-values comprise dans le retrait sera soumise aux prélèvements sociaux ;
  • faire un retrait total et clôturer ainsi le PEA. La plus-value sera soumise aux prélèvements sociaux ;
  • demander à transformer le capital atteint en une rente viagère. La rente issue du PEA est défiscalisée et ne sera soumise qu’aux prélèvements sociaux au taux en vigueur.

Le calcul du prélèvement social

Pour les PEA ouverts depuis le 1er janvier 2018, les plus-values sont soumises aux cotisations sociales, au taux en vigueur au moment de la sortie (soit, 17,2% au 1er janvier 2018).

Pour les PEA ouverts antérieurement à 2018, lorsque la sortie intervient après le 5e anniversaire, les plus-values sont soumises aux cotisations sociales :

  • au taux historique, pour l’ensemble des plus-values réalisées jusqu’à fin 2017,
  • au taux historique, pour l’ensemble des plus-values réalisées pendant les 5 premières années, pour les PEA ouverts entre 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017,
  • au taux en vigueur, pour toutes les plus-values postérieures.

Les dividendes

Les dividendes d’actions sont versés sur le compte espèces dédié du PEA où ils pourront alors être réinvestis et ne sont pas soumis (en tant que tel) à l’imposition comme sur un compte titres classique. Ils seront soumis indirectement avec la plus-value globale du PEA.

Quelles actions mettre dans son PEA ?

Après voir vu comment ne pas payer d’impôts, faut il encore réaliser des plus-values 🙂

Pour cela, il faut suivre le conseil d’un des investisseurs le plus régulier dans les gains et le plus riche, Warren Buffet !

Et son conseil est simple, “acheter l’indice”. Quand il parle d’indice, il parle du SP500 américain.

Pourquoi choisir un indice et pas une liste d’actions ?

Tout d’abord les indices sont conçus pour monter sur le long, en effet ils sont composés de sociétés qui sont leader de leur marché et de leur époque.

Si vous regarder la constitution d’un indice il évolue dans le temps les actions composants le SP500 ne sont pas les mêmes aujourd’hui que les actions de 1960, de même pour le CAC40 ou tout autre indice.

Ainsi quand un titre perd de la valeur ou de l’intérêt il est retiré de l’indice pour être remplacé par une action plus prometteuse avec un potentiel de croissance plus élevé.

Vous pouvez le voir pour le CAC40 sur sa page wikipedia, par exemple EDF est entrée en 2005 et a été retiré en 2015, on peut aussi voir l’évolution du SP500 sur sa page, on voit que de nouvelle compagnies sont ajoutées régulièrement et que donc d’autres sont retirées de l’indice.

Le SP500 existe depuis les années 1920 et est composé de 500 titres depuis 1957 et depuis ce nombre reste constant. Il est évident qu’au cours de toutes ces années des sociétés disparaissent et que d’autres sont créées. Mais l’indice lui existe toujours et ne fait qu’une chose MONTER!

Bien sur il peut baisser pendant 1,2 voir 3 ans comme au début des années 2000 (-50%), il peut aussi baisser très fortement et rapidement de presque 40% comme en 2008, vous pouvez consulter toutes les statistiques annuelles sur cette page.

Mais on constate aussi que régulièrement, le SP500 fait des progression à 2 chiffres sur une année, +20% en 2017, 10% en 2016, 11% en 2015 … de quoi facilement battre un livret A et n’importe quel gestionnaire de fonds. Vous pouvez voir le même genre de performance sur le CAC40.

Vous allez me dire oui mais y’a quand même des années à presque – 50%, et j’ai pas envie de perde 50% de mon capital ! Je vais vous proposer dans la troisième partie comment placer votre argent et préserver votre capital avec un indice boursier. 

Performances annuelles du SP500 depuis 20 ans :

 

Quand acheter ou vendre l’indice ?

Tout d’abord comme on l’a vue dans la première partie, placer son argent dans un PEA n’est intéressant que si vous le garder plus de 5 ans voir plus de 8 ans. Donc il ne faut y placer que de l’argent dont on n’a pas besoin.

On n’est pas obliger de mettre des grosses sommes, mais il faut y ajouter régulièrement de l’argent, c’est la clef de la réussite.

Si vous avez lu le livre L’homme le plus riche de Babylone (si ce nest pas le cas, faite le ;-)) vous savez que vous devez vous payer en premier et mettre régulièrement de l’argent de coté (10% de ses revenus …).

Vous pouvez placer une partie de votre épargne sur le PEA et verser tous les mois la même somme, par exemple 100€ et avec acheter un indice boursier via un ETF (fond répliquant l’indice).

En achetant tous les mois ce même indice, vous lissez votre prix de revient, vous n’achetez pas au plus bas mais ce n’est pas grave. A la fin de l’année vous aurez acheté à prix moyen qui sera compétitif.

Quand ne pas acheter ou même tout vendre

De manière générale et quand on a une vision à long terme (8 ans), une action ou un titre est considéré comme baisser s’il est sous sa moyenne mobile 200 jours (MM200).

Ainsi si l’indice est sous sa moyenne mobile 200 en on n’achètera pas on gardera son cash pour le mois suivant.

Si le mois suivant on est à nouveau au dessus de la MM200 on achète à nouveau. Si l’on est toujours en dessous, il faut décider s’il faut tout revendre en prévision d’un forte baisse. Pour cela, il faut attendre que l’indice franchisse à la baisse le dernier plus bas après avoir retoucher la MM200.

Le but n’est pas de vendre au plus haut, mais de préserver son capital. En ayant acheté tous les mois la même somme, notre prix moyen est forcement inférieur à la MM200.

Un deuxième indice pour savoir s’il faut tout revendre est de voir si la moyenne mobile descend ou reste plate, si elle est plate, la baisse n’est que temporaire, par contre si elle commence à être orientée à la baisse, alors il est fort probable que le marché sera baissier plusieurs mois.

On repassera à l’achat et réinvestissant tout son capital que lorsque l’indice sera au dessus de sa MM200 et que cette même moyenne sera orienté à la hausse.

Prenez un graphique du SP500 sur la plateforme de votre choix et faite le test par vous même, c’est une stratégie simple et gagnante sur le long terme.

Ci-dessous vous pouvez voir l’évolution du SP500 de 1980 à 2018, le graphique est en échelle mensuelle logarithmique, et les rectangles roses indiquent les périodes où l’indice était sous la MM200 sur une échelle journalière.

Pendant cette période, l’indice est passé de 94 à presque 2950, pratiquement +3000% , même en corrigeant de l’inflation, ça fait une belle progression.

Ci-dessous, l’indice en 2008, il fait un premier plus bas en janvier, qu’il vient retester sans le franchir en mars, pour ensuite revenir au niveau de sa MM200 en mai, il faut protéger son capital au moment de la cassure du plus bas (fin juin). Noté comment la MM200 est orienté à la baisse.

Ci-dessous, le SP500 en 2006-2007, la MM200 est cassée à la baisse 3 fois, pendant ces périodes on n’achète plus l’indice en attendant de voir comment il évolue, les plus bas ne sont pas cassés, la MM200 ne s’oriente pas à la baisse et à chaque fois on peut revenir à l’achat sur le franchissement à la hausse de la MM200.

Le SP500 fin 2018, la MM200 est descendante, les plus sont cassés, il faut donc protéger son capital en revendant toutes ses positions et attendre patiemment que l’indice repasse au dessus de la MM200

Quel ETF choisir ?

Personnellement je préfère investir sur le SP500, c’est un indice large (500 valeurs), qui a plus de 100 ans, qui reflète bien l’économie US et est très dynamique . Mais vous pouvez choisir un autre indice, comme le CAC40. Il faut bien vérifier qu’il soit éligible à votre PEA et faire attention aux frais qui pourraient venir amputer sa performance.

Je vous recommande 2 ETF, le lyxor SPS5 pour le SP500  et le lyxor CAC40 pour l’indice parisien. Mais vous pouvez en trouver bien d’autres avec google ou votre courtier.

A votre succès.

 

FAQ

Peut-on avoir plusieurs PEA ?

On ne peut déténir qu’un seul PEA, mais on peut avoir un PEA classique et un PEA PME.

Quel est le plafond d’un PEA ?

Le plafond d’un PEA est de 150.000€, celui d’un PEA-PME de 75.000€.

A partir de quel âge peut-on ouvrir un PEA ?

Il faut avoir 18 ans, un enfant du foyer ne donne pas droit à ouvrir un compte supplémentaire.

Où ouvrir un PEA ?

Un compte PEA peut-être ouvert dans une banque ou un courtier.

Backtest indicateur MACD

Un backtest sur l'indicateur MACD pour développer une stratégie de trading gagnante. L'indicateur MACD est très utilisé, mais quelle stratégie appliquer pour l'utiliser au mieux ? Dans cet article je vous propose de backtester une stratégie possible avec cet...

lire plus

Indicateur Climax Run

Qu'est-ce qu'un climax run ? Un climax run se produit généralement à la fin d'un fort marché haussier caractérisé par une augmentation significative des volumes et une hausse quasi verticale des prix. C'est très grisant de voir le prix d'une action que l'on détient en...

lire plus

2 Commentaires

  1. guesne

    Bonjour,
    si j’ai bien compris, quand on veut investir plutôt long terme sur des actions, c’est la mm200 orientée à la hausse qui sert de repère. Mais quelle unité de temps conseillez-vous pour rentrer à l’achat? jour,hebdo,mois.
    Cordialement

    No votes yet.
    Please wait...
    Réponse
    • Georges

      Bonjour,

      C’est la MM200 en journalier qu’il faut utiliser. C’est elle qui donne la tendance long terme. Et elle est suivi par beaucoup d’investisseurs. Si les cours sont au-dessus c’est un signal haussier, en-dessous c’est baissier.
      Une autre technique très connue, c’est quand on ajoute la MM50 jours, quand la MM50 croise à la baisse la MM200 on a le signal “death cross” (croisement mortel), dans l’autre sens le “golden cross” (croisement doré)

      No votes yet.
      Please wait...
      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevoir la newsletter

et mon modéle de journal de trading

Merci pour ton inscription, vérifie ta boîte mail

Pin It on Pinterest

Share This