Swing Trading Pro

Apprendre le trading pour gagner en bourse

Gagner en bourse, être un trader gagnant, beaucoup en rêvent, très peu y arrivent …

Selon l’AMF(Autorité des Marches Financiers) 70 à 80% des traders sont perdants.

Quelque soit votre style, trend following, swing trading, day trading, scalping. Pour être gagnant il faut deux choses importantes, gérer son risque sur chaque trade et suivre tous les jours l’évolution de ses résultats.

Pour vous aider dans ces 2 objectifs j’ai conçu un journal de trading qui calcule la taille des positions à prendre pour chaque trade selon le risque maximum choisi. Et qui suit vos résultats trade par trade. Je le partage avec vous en espérant vous aider dans votre parcours de trader.

“Vous n’avez pas besoin d’être un génie pour devenir trader.

Le trading n’est pas un jeu où le gars avec un QI de 160 bat le gars avec un QI de 130. “

Warren Buffet

Indicateur Climax Run pour Prorealtime

Les derniers articles du blog

Avalement baissier (Chandeliers Japonais)

Avalement baissier (Chandeliers Japonais)

L'avalement baissier comme l'avalement haussier une des figures de retournement de base des chandeliers japonais. Comment reconnaître un avalement baissier ? Un avalement baissier est constitué d'une première bougie haussière, de préférence avec un corps important et...

lire plus
Avalement Haussier (Chandeliers Japonais)

Avalement Haussier (Chandeliers Japonais)

L'avalement haussier fait parti des figures de retournement de base des chandeliers japonais. Comment reconnaître un avalement haussier ? Un avalement haussier est constitué d'une première bougie baissière, de préférence avec un corps important et des petites ombres....

lire plus
Backtest indicateur MACD

Backtest indicateur MACD

Un backtest sur l'indicateur MACD pour développer une stratégie de trading gagnante. L'indicateur MACD est très utilisé, mais quelle stratégie appliquer pour l'utiliser au mieux ? Dans cet article je vous propose de backtester une stratégie possible avec cet...

lire plus

Swing Trading Pro sur les réseaux sociaux

Pourquoi faire du swing trading ?

J’aimerais pouvoir vous dire que le swing trading est rapide et facile et qu’il permet de réaliser des profits du jour au lendemain qui vous rendront instantanément millionnaire.
Achetez ma formation et découvrez comment vous pourrez devenir swing trader très riche avec quelques trades en bourse !
Ou allez à la conférence qui se tiendra bientôt dans cet hôtel 5 étoiles dont le sujet est : “Comment je gagne ma vie en faisant du swing trading au bord de la piscine !”

réussite trading
Bon, revenons à la réalité.
Le swing trading ne va pas conduire à la richesse du jour au lendemain. Quiconque vous dit le contraire ment ou a fait un trade incroyablement risqué qui s’est avéré gagnant par le plus grand des hasard.
Vous pouvez aller au casino et parier 10.000 euros sur le noir à la table de roulette et éventuellement doubler votre mise (vos chances sont légèrement inférieures à 50 %).

Mais est-ce là un bon plan sur le long terme ?
Bien sûr que non. Et ce n’est pas différent quand il s’agit de swing trading.

Au mieux, en tant que débutant, vous obtiendrez des rendements conformes ou légèrement supérieurs à ceux du marché.
Si vous sur-performez vraiment les marchés, c’est peut-être parce que vous prenez un risque démesuré qui peut éventuellement faire se retourner contre vous et vous faire tout perdre sur votre compte de trading.
Et même si vous êtes un excellent trader, attendez-vous à produire des rendements entre 20% et 30 % par an en moyenne.

Contrairement aux day traders, les swing traders détiennent des positions sur plusieurs jours et parfois sur quelques semaines.
Mais comme les day traders, les swing traders dépendent fortement des signaux émis par les patterns graphiques (chandeliers japonais) et les indicateurs techniques (moyennes mobiles, MACD, RSI, Ichimoku) pour ajuster leurs entrées et sorties de position.
L’objectif du swing trading est de profiter de mouvements courts mais puissants sur le côté long (achat) et le côté court (vente) du marché, action, devises FOREX, Crypto, Indices (CAC, NASDAQ SP500), ETF, CFD.
Le Swing trading diffère également de l’approche “buy and hold” à long terme.
Les investisseurs à long terme peuvent détenir un titre pendant des périodes baissières qui peuvent durer plusieurs semaines ou mois, en pensant que le vent tournera et que leur analyse d’investissement se révélera correcte.
Les swing traders ne se soucient pas de ces mauvaises performances à court terme.
Si le cours d’un titre est mauvais, les swing traders sortent les premiers et posent des questions par la suite.
Ils sont agiles et judicieux dans le choix des opportunités potentielles.

Swing trading de A à Z

Vous pouvez gagner votre vie dans ce monde de nombreuses façons différentes. La plus courante consiste à maîtriser certaines compétences, comme la médecine dans le cas des médecins, ou l’informatique dans le cas des experts en technologies de l’information.

Et échanger votre temps contre de l’argent.
Plus vous êtes compétent, plus votre rémunération est élevée.

L’avantage de la maîtrise d’une compétence est clair : vous êtes relativement à l’abri en ce qui concerne les revenus.
Bien sûr, il n’y a pas de garanties. Votre compétence peut devenir obsolète, ou votre travail peut être expédié à l’étranger.

Vous avez également un potentiel de gain maximum compte tenu du nombre maximum d’heures que vous pouvez travailler sans vous épuiser.

Mais il existe une autre façon de gagner sa vie.
Le Swing trading vous offre la perspective de gagner un revenu basé non pas sur les heures que vous y consacrez, mais sur la qualité de vos trades.
Plus vous êtes performant, plus vos bénéfices potentiels sont élevés.

Le Swing trading tire profit des mouvements de prix à court terme et utilise la volatilité du marché pour obtenir un bon rendement de son capital sur une courte période.

Le Swing trading convient bien à une minorité de la population.
Il implique d’énormes responsabilités.

Vous ne devez compter que sur vous-même et ne pouvez pas être imprudent ou enclin à jouer.

Si vous n’êtes pas discipliné, vous risquez de vous retrouver sans revenus (ou pire).

Ce site est un guide pour ceux d’entre vous qui s’intéressent au swing trading.

Pour comprendre le swing trading, vous devez comprendre ce qu’il est et ce qu’il n’est pas.

Swing Trading

Qu’est-ce que le Swing Trading ?

Le Swing trading est l’art et la science qui consiste à tirer profit des mouvements de prix à court terme des valeurs mobilières sur une période allant de quelques jours à quelques semaines (un ou deux mois, au maximum).

Les swing traders peuvent être des particuliers ou des institutions telles que des fonds spéculatifs.
Ils sont rarement investis à 100 % sur le marché à tout moment.
Ils attendent plutôt des opportunités à faible risque et tentent de se tailler la part du lion dans un mouvement significatif à la hausse ou à la baisse.

Lorsque le marché est globalement à la hausse, ils sont plus souvent longs (ou acheteurs) que courts.
Lorsque le marché est global baissier, ils sont plus souvent à la baisse qu’à la hausse.

Et si les marchés boursiers ne sont pas très actif, ils restent patiemment sur la touche.

Swing trading vs Long terme.

Ces types d’investisseurs utilises des stratégies différentes, effectuent des transactions à des fréquences différentes et prêtent attention à des sources de données différentes.
Vous devez comprendre ces différences afin de ne pas vous concentrer sur des aspects qui ne concernent que les investisseurs à long terme.

Le swing trader utilisera comme outils l’analyse technique et graphique alors que l’investisseur se basera essentiellement sur l’analyse fondamentale.

Générer un flux de revenus :

Les investisseurs “buy-and-hold” sont généralement préoccupés par la préservation ou la croissance du patrimoine.Ils n’investissent pas pour un revenu courant car ils doivent parfois attendre longtemps pour qu’une idée s’avère correcte. En revanche, le Swing trading peut générer un revenu courant.

Il faut donc prévoir des achats et des ventes et détenir un panier de positions pour diversifier le risque :

La majorité des gens ne souhaitent pas suivre de près leurs finances et il est préférable d’investir dans un panier de fonds communs de placement nationaux et internationaux couvrant les actions, les matières premières et d’autres catégories d’actifs.
Les swing traders peuvent détenir quelques titres dans différentes catégories d’actifs ou secteurs et générer des bénéfices plus élevés que ceux qui investissent passivement.

Ils profitent des baisses de prix et de l’euphorie excessive que provoquent les ventes à découvert, que les investisseurs qui achètent et conservent ne peuvent tout simplement pas reproduire :

L’essence de la vente à découvert est qu’elle permet aux traders de profiter des baisses de prix plutôt que des hausses de prix.
Mais la vente à découvert comporte des risques qui ne sont pas inhérents à l’achat.
Lorsque vous achetez une action, votre perte est limitée au montant que vous négociez. Votre profit potentiel est illimité, mais vous ne pouvez perdre que ce que vous mettez dans le titre.

La vente à découvert a un effet exactement inverse.

Une action peut monter de plus de 100 %, mais le montant maximal théorique du profit qu’une position à découvert peut réaliser est de 100 % si le prix du titre tombe à 0.

Bien que la vente à découvert vous permette de profiter de la baisse d’un titre, les pertes potentielles résultant de la vente à découvert sont théoriquement illimitées et les gains potentiels sont limités au montant que vous vendez à découvert.

Ainsi, si le prix d’un titre augmente de 30 ou 40 % ou plus, vous risquez de devoir beaucoup d’argent à votre courtier.

Day trading

Swing trading vs Day trading

A l’opposé de l’investisseur “buy and hold” dans l’échelle du trading se trouve le day trader.
Les day traders ne détiennent aucune position pendant la nuit.
Ce faisant, ils s’exposent au risque d’un écart à la hausse ou à la baisse du prix d’un titre qui pourrait vider une grande partie de leur compte.
Au lieu de cela, ils surveillent les mouvements de prix minute par minute et les entrées et sorties de temps qui s’étendent sur plusieurs heures.
Les day traders ont l’avantage de suivre les mouvements de prix des titres qui peuvent être très volatils.
Cela exige de leur part un dévouement intensif.
Les mouvements de prix à court terme peuvent être provoqués par un vendeur ou un acheteur important sur le marché et non par les fondamentaux d’une entreprise.
C’est pourquoi les day traders se préoccupent davantage de la psychologie des investisseurs que des données fondamentales.
Ils suivent le bruit du marché – ils veulent savoir si le bruit devient plus fort ou plus faible. Pour générer des profit. Ils ont besoin de l’effet de levier qui peut être un couteau à double tranchant. Démultipliant les gains mais aussi les pertes.
Mais pour les day traders, ce n’est pas une partie de plaisir.
Ils tradent si souvent qu’ils doivent payer des commissions importantes, ce qui rend d’autant plus difficile de battre le marché dans son ensemble.
Un bénéfice de 5.000 euros généré par des centaines de transactions peut rapporter à un day trader un montant considérablement réduit après déduction des commissions et des taxes.
Ce montant n’inclut pas les coûts supplémentaires que le day trader doit supporter pour soutenir ses activités.
Les swing traders doivent également faire face à des commissions importantes (par rapport à l’investisseur qui achète et retient ses titres), mais rien d’aussi important que le day trader.
Comme les mouvements de prix s’étendent sur plusieurs jours à plusieurs semaines, les fondamentaux d’une entreprise peuvent entrer en jeu dans une plus large mesure que pour le day trader (les mouvements quotidiens sont dus moins aux fondamentaux qu’à l’offre et à la demande d’actions à court terme).
De plus, le swing trader peut générer des profits potentiels plus élevés sur des transactions individuelles car la période de détention est plus longue que celle du day trader.

Ce qu’est pour vous le Swing Trading : Déterminer votre emploi du temps

Se lancer dans le Swing Trading demande une certaine réflexion.

Avant de vous précipiter pour acheter un ordinateur ou ouvrir un compte de trading, vous devez réfléchir au type de swing trader que vous voulez être. (Oui, les swing traders existent sous différentes formes et tailles).

Votre première étape consiste à déterminer le temps que vous pouvez consacrer au swing trading.

Vous pouvez être un trader à plein temps pour une entreprise, auquel cas vous devez vous considérer comme un trader pour vivre.
Vous pouvez aussi le faire à temps partiel pour gagner un revenu, avec l’intention (et l’espoir) de devenir un trader à temps plein.

De nombreux swing traders ont un emploi à temps plein et ont peu de temps à consacrer au trading, ils font donc du trading principalement pour améliorer le rendement de leurs comptes d’investissement.
Ou bien ils sont déjà à la retraite et font du swing trade pour accroître leurs actifs au fil du temps.

Ces swing traders surveillent le marché pendant la journée mais dépendent des ordres passés en dehors des heures de marché pour entrer ou sortir de leurs positions.

Le fait est que vous pouvez faire du swing trade que vous ayez un emploi à temps plein ou pas, mais vous devez faire des ajustements selon que vous êtes en mesure de surveiller le marché toute la journée.

D’ailleurs, le fait de suivre le marché toute la journée n’améliore pas nécessairement vos rendements.
En fait, cela peut même les faire baisser si cela vous amène à over-trader ou à réagir aux fluctuations du marché.

Le swing trading comme principale source de revenus

Si vous avez l’intention de faire du swing trading votre principale source de revenus, soyez prêt à passer plusieurs mois, voire plusieurs années, à acquérir de l’expérience avant de pouvoir quitter votre emploi et faire du trading de chez vous à plein temps.

Les traders qui pratiquent le swing à plein temps y consacrent plusieurs heures par jour.
Ils font des recherches sur les possibilités de transactions avant, pendant et après les heures de marché. Et ils gèrent bien la pression.

De nombreux traders trouvent qu’ils ne peuvent pas supporter le stress d’un travail à plein temps.
Après tout, si le swing trading est votre principale source de revenus, vous subissez une forte pression pour générer des profits réguliers.
Et vous pouvez être plus tenté de jouer si vous subissez une série de pertes.

Ce que beaucoup de traders ne réalisent pas, c’est que la bonne réponse à une série de pertes n’est pas de faire plus de trading mais moins de trading. Prenez un peu de recul et évaluez la situation.

Le swing trading n’est pas difficile dans le sens où pour être un bon trader, il ne faut pas un QI exceptionnel.
Cela demande plutôt une quantité incroyable de retenue, de discipline et de calme.

Un swing trader qui trade pour gagner sa vie doit toujours être sans émotion. Lorsque les choses ne marchent pas, il ou elle n’essaie pas de se venger mais passe à une autre opportunité.

Ne quittez donc pas votre emploi simplement parce que vous générez des bénéfices impressionnants pendant quelques mois.

Le but de ce jeu est d’avoir toujours assez de capital pour revenir jouer à nouveau.

Si vous prévoyez de vivre avec 5000 euros par mois, par exemple, vous ne pouvez pas espérer générer ce genre de profit avec 30 000 dollars de capital.
Il faudrait pour cela un gain mensuel de 16,67 % ! Certains des meilleurs traders de tous les temps ont obtenu des rendements de 20 à 25 % par an pendant 20 ou 30 ans.

Le swing trading pour compléter les revenus ou améliorer le rendement des investissements

Cette catégorie s’applique probablement à la part du lion des swing traders.

Le swing trading visant à gagner des revenus supplémentaires ou à améliorer le rendement de votre portefeuille est moins stressant que le swing trading pour gagner sa vie.

Vous avez toujours quelque chose sur quoi vous appuyer si vous faites une erreur, et vous pouvez faire du swing trading tout en gardant un emploi à plein temps.

Les swing traders à temps partiel effectuent souvent leur analyse en rentrant chez eux après le travail et mettent en place des transactions pour le lendemain.

Même s’ils ne peuvent pas surveiller le marché en permanence, ils peuvent passer des ordres stop loss pour protéger leur capital.
Si vous souhaitez éventuellement faire du swing trading à temps plein, vous devez d’abord passer par cette phase.
Au fil du temps, vous pourrez déterminer vos résultats.

Et si vous suivez les recommandations de ce site (comme la tenue d’un journal de trading), vous apprendrez de vos erreurs et améliorerez vos techniques.

Le Swing trading à temps partiel convient aux personnes qui

  • ont un emploi à temps plein peuvent consacrer quelques heures par semaine à l’analyse des marchés et des titres
  • ont une passion pour les marchés financiers et les opérations à court terme
  • ont la discipline nécessaire pour passer régulièrement des ordres de vente stop
  • ils suivent un money management stricte
  • obtiennent des rendements inférieurs dans leurs portefeuilles d’investissement actuels auprès d’un conseiller financier ou d’un tiers
  • ne jouent pas avec leur propre argent et ne sont pas susceptibles de doubler ou de prendre des risques importants

 

Alors prêt à devenir un swing trader ?

Je vous accompagne pour découvrir des stratégies de swing trading, et devenir gagnant en bourse sur le long terme.

Recevoir la newsletter

et mon modéle de journal de trading

Merci pour ton inscription, vérifie ta boîte mail

Pin It on Pinterest

Share This